Tout ce que vous devez savoir sur le tube en inox
tube-inox-1.jpgtube-inox-2.jpgtube-inox-3.jpgtube-inox-4.jpgtube-inox-5.jpg

Tube inox échappement

Tube en inox d’échappement

Le tube inox échappement sert à plusieurs choses : concevoir vous-même votre système d’échappement, réparer une ligne endommagée ou quand vous enlever un pot catalyseur. L’épaisseur des tubes inox peut varier, mais sera habituellement d’environ 1.5 millimètre. Les diamètres sont variables et sont mesurés sur l’extérieur. Les catalyseurs doivent être remplacés après une certaine distance parcourue avec le véhicule et comme cela revient à une somme conséquente, il est parfois plus judicieux de les remplacer par des tubes d’échappement en inox. Ceux-ci contiennent des catalyseurs moins restrictifs et sont disponibles en version originale ou en version sport. Le type de tube inox échappement dont vous aurez besoin dépendra de votre marque et type de véhicule. Ces tubes, qui sont d’habitude d’un mètre de long, doivent être fixés au moyen de soudure TIG ou MIG. Peu importe le diamètre de votre échappement, vous pouvez y fixer un tube de votre choix et d’un diamètre différent. Pour cela il suffit de poser un réducteur-adaptateur d’échappement qui est en général en inox lui aussi. Pour être assuré que les tubes tiendront en place, il est possible d’utiliser des colliers de serrage, dont les doubles sont les plus efficaces.

Quel tube inox choisir?

Le tube inox échappement peut être utilisé pour la voiture, la moto et même le bateau. Puisque certains particuliers se procurent des fois par accident des tubes qui ne sont pas appropriés à leurs véhicules, cela peut arriver que vous trouviez ces produits à moins cher que dans le commerce. Ils les mettent en vente surtout sur les sites de petites annonces en ligne. Il est important, où que l’on achète le tube en inox pour échappement, de bien vérifier qu’ils soient homologués CE (norme européenne). Cela dit, si vous utilisez les tubes inox seulement pour la compétition, l’homologation du tube n’aura pas d’importance. Pour vous, amateurs de tuning, c’est l’occasion idéale d’ajouter encore une pièce personnalisée à votre engin. Cette pièce est, évidemment, le tube inox échappement. Avec une finition mate ou polie miroir, c’est vous qui décidez de ce qui ira mieux avec votre auto ou votre moto. La partie de l’échappement la plus remplacée semble être le tube intermédiaire, quoique vous puissiez personnaliser toutes les parties si vous le souhaitez et si vous trouvez des pièces qui s’adapteront parfaitement à votre véhicule. Les parties de l’échappement sont le collecteur, le tube de raccordement, le pot intermédiaire et le silencieux.

Raccord du tube

On ne peut pas souder l’inox de façon classique comme pour beaucoup d’autres métaux. Sa composition requiert des méthodes de soudage semi-automatiques. Le type de soudage utilisé pour raccorder le tube inox échappement aux autres parties de la ligne est soit le TIG (Tungsten Inert Gas) ou le MIG (Metal Inert Gas). La différence entre le soudage TIG et le soudage MIG est que les électrodes utilisées sont différentes. Le Tungstène utilisé pour le TIG ne se dépose pas sur le matériau, mais contribue seulement à la production d’énergie pour la fusion des métaux à relier. Pour le MIG cependant, le métal utilisé pour la production de l’arc d’énergie se dépose aussi sur l’inox. Il est bien connu, l’acier inoxydable peut être assez dispendieux. Donc, là où on peut réduire les coûts, l’on doit le faire volontiers si c’est par besoin que vous devez remplacer votre tube inox échappement. Vous pouvez faire une recherche en ligne qui fouille parmi toutes les casses du pays afin de trouver le bon tube pour votre voiture ou votre moto. Le tube d’occasion sera beaucoup moins cher, mais fonctionnera cependant très bien. Pour un tube neuf en inox, il faut prévoir entre 30 et 50 euros, à titre indicatif bien sûr.